Shavasana : tout savoir sur cette posture

SHAVASANA : en avez-vous déjà entendu parler ? Si vous avez de l’expérience en yoga, c’est très probablement le cas ! Aussi connue comme la posture de relaxation ultime, elle doit être réalisée systématiquement à la fin de chaque séance de yoga. Contrairement aux idées reçues, c’est l’une des postures les plus difficiles à bien maîtriser et l’une des plus importantes

Attention toutefois, cette posture ne doit pas être réalisée par une femme enceinte ! En effet, c’est une posture longue qui se pratique sur le dos. Cela induisant une compression du nerf cave et donc une mise en danger du bébé. 

Qu’est-ce que Shavasana ?

A/ Les origines de Shavasana

La plus ancienne mention à cette posture provient d’un traité de Yogi Svatmarama, « Hatha Yoga Pradipika » écrit au XVème siècle

Shavasana est un terme issu d’une langue ancienne parlée dans des pays indiens tels que l’Inde ou le Népal, le Sanskrit. Prononcée « Savasana » du fait de son « h » muet, on la retrouve souvent écrite comme cela en occident. Dans cet article, nous alternerons entre les deux écritures possibles.

Ce terme est donc la contraction des termes sanskrit « shava », signifiant « cadavre », et « asana », que l’on peut traduire par « posture ». Shavasana est donc littéralement « la posture du cadavre ». 

yogi au sol sur tapis de yoga en laine en posture de relaxation savasana avec bolster sous les genoux
contexte historique du yoga bouddhisme

B/ L’idée derrière cette posture

La posture du cadavre est également parfois appelée « Mrtasana », qui signifie « la posture du mort ».

 La symbolique derrière Savasana est donc intimement liée au thème qu’est la mort, mais l’approche de ce sujet dans la culture indienne est très différente de l’approche occidentale. En Inde, la mort n’est pas la fin d’une existence. Bien que le corps arrête de vivre, l’esprit perdure.

 Savasana est donc une posture dont l’objectif initial est de se placer dans une situation de « mort physique », afin de mieux comprendre et appréhender ce phénomène. Cela se traduit par une immobilité totale du corps, ici, seule l’énergie vitale (ou chakra) subsiste.

En occident, la réalisation de la posture du cadavre est plus motivée par un objectif de méditation et de relaxation. Elle clôture généralement les cours de yoga afin de libérer l’esprit de ses pratiquants, c’est une étape importante de la formation.

C/ Approche scientifique de shavasana

Comment Savasana fonctionne au niveau anatomique ? Comment une posture ne nécessitant aucun mouvement octroie autant de bienfaits ? Ce sont des questions intéressantes auxquelles nous allons tâcher de répondre désormais. 

Pour cela, il est important d’expliquer comment le cerveau est constitué. En effet, ce dernier est divisé en deux hémisphères, sympathique et parasympathique, préparant respectivement à l’activité et à la mise au repos. La vie en société étant éprouvante et demandant de traiter continuellement une multitude d’informations, c’est l’hémisphère parasympathique qui a tendance à prédominer.

Savasana permet donc de réguler cela en activant l’hémisphère parasympathique, induisant donc de la relaxation

Sans titre (6)

Les bienfaits de cette posture

Les bienfaits que procure Shavasana sont nombreux, et de deux natures. Ils peuvent être physiques comme psychologiques.

A/ Les bienfaits physiques de shavasasna

Shavasana agit donc au niveau du corps, en effet cette posture permet de :

  • Détendre ses muscles

  • Faciliter la circulation de l’énergie vitale dans le corps 

  • Faciliter le sommeil

  • Réduire la fréquence et l’intensité des maux de tête 

  • Calmer l’ensemble du système nerveux 

  • Faire baisser le système cardiovasculaire

  • Mieux contrôler sa respiration

B/ Les bienfaits psychologiques de shavasana

Elle agit également sur l’esprit, en effet, Shavasana permet de :

  • Libérer son esprit en cessant de réfléchir

  • Se libérer du stress et de l’anxiété

  • Améliorer sa concentration

couverture plaid savasana yoga yogom

Comment bien réaliser Shavasana ?

A/ Une préparation en amont 

En pratique, lors d’un cours de yoga, il est fréquent que cette posture soit considérée par beaucoup comme étant une posture ennuyante et que cette étape du cours soit interprétée comme une sieste pour beaucoup. Sieste durant laquelle ils vont pouvoir laisser libre cours à leur imagination et rêver. Beaucoup trouve même cela étrange que les professeurs de yoga accordent une partie aussi importante et régulière de leur formation à cette position.

C’est en fait beaucoup plus complexe que ça, une bonne exécution de Shavasana implique de ne penser à rien, afin de se focaliser sur l’esprit. Faire le vide en soi pour qu’aucune pensée ne surgisse nécessite une pratique régulière et une véritable implication, il faut réellement chercher à ne penser à rien, hormis sa respiration. De manière générale, une bonne réalisation de Shavasana requiert 3 semaines de pratique afin d’exercer correctement cette posture de méditation.

comment utiliser un bolster de yoga

B/ Les étapes à suivre pour réaliser savasana

Mise en contexte : votre cours de yoga est sur le point de se terminer, votre tapis de yoga est déplié (il n’est pas question d’effectuer cette position de yoga à même le sol)

Suivez les étapes suivantes :

  1. Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps et le menton légèrement incliné vers la poitrine
  2. Écartez légèrement vos bras
  3. Écartez vos jambes, les pieds doivent se trouver aux extrémités du tapis et les orteils doivent tomber légèrement sur les côtés
  4. Inclinez les paumes de vos mains vers le ciel 
  5. Fermer les yeux 

Shavasana commence réellement maintenant, durant la posture :

  1. Relâcher les muscles de votre corps
  2. Concentrez-vous sur votre respiration
  3. Rendez votre respiration de plus en plus profonde à mesure que le temps passe.
  4. Si des pensées vous viennent, laissez-les passer, se forcer à ne penser à rien est contre-productif. Si vous avez du mal, pensez à votre respiration.
  5. Essayer de ressentir toutes les parties de votre corps, de haut en bas puis de bas en haut, comme si vous vous scanniez

Lorsque 20 minutes sont écoulées, la séance de yoga n’est pas totalement finie, suivez les étapes suivantes pour sortir de savasana, il ne faut absolument pas sortir de cet état de repos total brusquement !

  1. Ramenez vos genoux à votre poitrine
  2. Basculez doucement sur le côté droit
  3. Effectuez quelques longues respirations
  4. Quand vous vous sentez prêt, passez lentement en position assise
  5. Restez dans cette position quelques secondes
  6. Ouvrez lentement les yeux
  7. Levez-vous

Vous venez de réaliser correctement Shavasana ! Avec une pratique régulière, vos sessions de yoga seront plus simples et relaxantes.

Attention toutefois, il est possible pendant la posture du cadavre que vous soyez submergés par vos émotions. Cette réaction naturelle à votre auto-introspection est normale et permet d’évacuer certaines émotions, mais si cela devient désagréable, ouvrez vos yeux.

Le matériel à utiliser pour réaliser cette posture

Voici une liste de matériel très utile pour bien pratiquer savasana.

A/ Un tapis de yoga confortable

Accessoire indispensable à presque toutes les postures de yoga mais surtout Shavasana, Yogom propose différents types de tapis de yoga en fonction de ce que vous recherchez. Les deux tapis que nous vous proposerons ici présentent la caractéristiques commune de bénéficier d’une taille extra large, sans pour autant être encombrant. Ils sont en effet enroulable ou pliable et facilement transportable grâce à la sangle de transport fournie avec !

Si vous recherchez un tapis polyvalent, pour effectuer shavasana mais également de très nombreuses autres postures, nous vous orienterons vers le tapis Performance.

Tapis de yoga performance Amazonia Yogom déroulé

A la fois performant, écologique et durable ! Il est utilisable sur tous types de sol et que ce soit avec ou sans basket.  Composé de caoutchouc naturel et microfibre textile, il dispose en effet d’une excellente stabilité au sol.

Pour un tapis plus confortable, choisissez le tapis en laine écologique de la Gamme Douceur de chez Yogom !

Tapis et accessoires de yoga naturels gamme douceur yogom

En plus de son confort inégalable, il est fabriqué en laine en Europe et certifié Oeko-Tex, ce qui signifie qu’il n’est pas nocif pour la peau et la santé.

bolster en laine de mérinos et cosses de sarrasin

B/ Le bolster en laine Yogom

 

Coussin cylindrique, le bolster en laine de chez YOGOM est extrêmement confortable et un incontournable du matériel de relaxation. Il est idéal pour la pratique de Shavasana, on le place alors généralement sous les genoux ou sous la colonne vertébrale !

Cet objet permet, en plus de sa fonction principale qui est de détendre son utilisateur, de retrouver de l’énergie et faciliter la digestion, tout en renforçant le métabolisme. 

Permettant d’ajuster son positionnement lors des exercices de yoga sans se blesser, il est parfaitement adapté à cette pratique. Il est également facilement transportable et lavable.

Pour les personnes souhaitant effectuer d’elles même leur rembourrage, YOGOM propose également une housse bolster à remplir (avec des vêtements inutilisés par exemple). 

C/ Les briques de soutien YOGOM

Agissant comme un prolongement de vos bras ou comme support pour soutenir votre corps, disposer de briques de yoga est très utile pour pratiquer sereinement. YOGOM propose des briques en liège ou 100% EVA (matériau recyclable) à l’unité ou en lot de 2 soumis à une réduction.

Bien que, pour shavasana, vous n’en ayez besoin que d’une seule, à placer derrière la tête pour la soutenir, il est fortement recommandé de se procurer 2 briques, les parties du corps soutenues par ces dernières allant généralement par paires (bras, genoux…etc) pour les autres postures telles que Sirsasana.

D/ La couverture yoga et méditation YOGOM

Lors de la posture du cadavre, le corps se refroidit naturellement. Pour pallier cela, vous munir d’une couverture peut être pertinent afin de ne pas être dérangé lors de votre auto-introspection. Cela tombe bien, le catalogue YOGOM contient une couverture extrêmement douce et confortable qui vous permettra de pratiquer Shavasana le plus sereinement possible

100% naturelle et en laine de mérinos, elle bénéficie également la certification standard OEKO-TEX, et n’est donc pas nocive pour la peau et la santé. Elle est produite en Europe et est lavable !

POUR RÉSUMER :

Shavasana (ou savasana), littéralement « posture du cadavre » en Sanskrit, est une posture de yoga beaucoup plus exigeante qu’il n’y paraît. En effet, il faut compter 3 semaines de pratique pour commencer à la réaliser correctement. Cette posture sur le dos a été conçue à l’origine en Inde dans l’optique de mieux appréhender la mort (en apprenant à connaître son esprit), mais son usage est désormais motivé par une volonté de se relaxer, et de bénéficier de ses nombreux autres bienfaits, physiques comme psychologiques. Shavasana est une posture qui nécessite du matériel adapté, que vous pourrez retrouver sur le site de YOGOM !

Cet article vous a intéressé ? Retrouvez ici un nouvel article sur les postures de base !

Découvrez la chaîne Youtube de Yogom avec une centaine de cours de yoga offerts qui finiront quasiment tous par la fameux Savasana !