Quelle est la signification de Namasté ?

 

Connaissez-vous la réelle signification de “Namasté” ? Que vous soyez proche ou non de la culture asiatique, adepte ou non de l’hindouisme, pratiquant ou non du yoga, il est évident que vous ayez déjà entendu ce terme, mais le comprenez-vous ? 

Découvrez dans cet article :

  1. Que représente le mot “Namasté” ?
  2. Les origines historiques et étymologiques du terme “Namasté”
  3. Un terme accompagné d’un geste 
  4. Son usage actuel 
  5. Pour résumer
Sri Krishna Pattabhi Jois fondateur du Yoga Ashtanga

QUE REPRÉSENTE LE MOT NAMASTÉ ?

1/ Explication rapide de la signification de namaste

 « Namaste » est une formulation qui fait office de salutation entre deux personnes. Elle exprime une marque de respect envers la personne à qui elle est destinée. 

2/ L’utilisation à travers le monde du mot namaste

 Il est tout à fait normal que, bien que vous l’ayez forcément entendu à un moment de votre vie, ce terme ne vous soit pas familier. Au fil des années, l’emploi de ce mot se répand en Occident. Et ce, principalement grâce à la pratique du Yoga qui s’y développe petit à petit). Néanmoins son usage reste principalement dans des pays asiatiques, tels que l’Inde ou le Népal.

 

couverture de yoga et tapis de yoga en laine de mérinos

LES ORIGINES ETHYMOLOGIQUES ET HISTORIQUES DU TERME “NAMASTE”

1/ Origine historique 

Le mot  « Namaste » trouve son origine en Inde, et appartient à la culture hindoue ancestrale. De ce fait, c’est un mot très ancien, qu’il est extrêmement compliqué de dater précisément. 

2/ Origine étymologique

C’est dans le Sanskrit, une langue ancienne tirée de textes religieux hindous et bouddhistes (les Védas), que le terme Namasté trouve son origine. Il est donc la contraction de trois mots de cette langue. 

  • Le verbe « Nama », dont la traduction serait « s’incliner »

  • Le pronom Sanskrit « as », dont la signification est « je »

  • Le pronom «  », qui veut dire « toi » en Sanskrit 

En effectuant le Namasté, une personne s’incline donc devant une autre. La traduction littérale du mot Sanskrit « Namasté » est donc « je m’incline devant toi ».

3/ Différence entre Namasté et Namaskar

Bien que la formulation « Namasté » fait office de norme pour le salut dans les zones du monde où la culture hindoue est très présente, il est aussi coutume d’utiliser le terme « Namaskar », principalement en Inde mais également en occident lors des cours de yoga.

La différence entre les deux termes étant que « Namaskar » exprime un salut plus formel,  on parle de simples salutations entre deux individus, la réelle signification étant « je fais mes salutations ».

UN TERME ACCOMPAGNÉ D’UN GESTE

Photo Tapis de yoga Voyage Léopard Rose Yogom _ posture de yoga 4 au bord de la mer avec Marion Orn

1/ Exécution du Namasté

Plus qu’un simple mot, une bonne exécution du Namasté implique également un geste, un mudra.

Pour le réaliser, il suffit de joindre les paumes de ses mains, fermer les yeux et se pencher en avant. En fonction de l’entité à laquelle le geste est destiné, la position des mains peut varier

2/ Adaptation à la situation

Dans le contexte le plus fréquent, c’est-à-dire lorsque le geste est adressé à une personne à laquelle on veut simplement témoigner son salut où sa gratitude, il faut positionner ses mains en face du chakra du cœur. Pour témoigner un respect plus profond, envers un maître notamment, il est plus approprié de joindre ses mains devant son visage, les pouces doivent ici toucher le point entre les sourcils, aussi appelé « troisième œil ».

Enfin, pour rendre hommage à une divinité, positionner ses mains jointes au-dessus de sa tête est le geste attendu. Attention toutefois à toujours bien ramener les mains jointes en face du chakra du cœur.

Dans un cadre très informel, où la différence « hiérarchique » entre les deux entités liées par le geste est trop grande pour ce simple geste, il peut également être accompagné d’une prosternation de la personne hiérarchiquement inférieure, signe de l’immense respect qu’elle éprouve pour la personne pour laquelle elle réalise ce mudra.

les causes de la souffrance en yoga philosophie recherche du bonheur

Son usage actuel

 

Le terme « Namasté » est utilisé à différents niveaux. 

 

1/ Dans les relations sociales

Fondamentale dans la société hindoue, l’inégalité hiérarchique se retrouve dans le Namasté.

En effet, cette volonté de s’incliner devant quelqu’un implique, lorsqu’elle est unilatérale, un lien de subordination. C’est ainsi que, au sein des familles des communautés hindoues, la femme salue son mari. C’est aussi comme cela que l’enfant salue ses parents.

Ce principe s’applique également dans les relations professionnelles. Ainsi, à travers le Namasté, les employés saluent leurs employeurs.

2/ Dans la religion

Tirant son origine de textes religieux hindoues, l’utilisation du « Namasté » se fait également pour rendre hommage à une divinité. Et cela, notamment lorsqu’une personne passe à proximité d’un monument religieux tel qu’un temple ou un tombeau.

Dans l’hindouisme, des divinités exécutent également ce geste entre elles, principalement les déesses envers leurs époux, signe que l’inégalité hiérarchique est également mise en pratique dans l’ordre du divin, mais il peut également arriver que ce geste soit réalisé dans l’autre sens, des dieux envers leurs épouses.

Le Namasté sert à saluer la lumière divine qui est en chacun, renforçant la connotation très religieuse de ce mot.

Photo Tapis de yoga Performance Amazonia Yogom _ posture de yoga 8 au château avec Natha Yogi

 

3/ Dans le yoga 

Dans cette discipline, l’exécution du Namasté est omniprésente, que ce soit pour que les élèves puissent exprimer leur gratitude envers leur professeur de yoga, en début ainsi qu’en fin de cours, où, dans le cadre de cours collectifs, entre les élèves.

Ce geste sert ici à créer une connexion entre deux personnes, par la fusion de leurs énergies, ou chakras. Il est indispensable d’avoir l’esprit en paix afin de réaliser le Namasté. Cette règle n’est pas cantonnée à la pratique du Yoga, mais aussi à la religion et aux simples salutations. 

En pratique donc, ce mudra est réalisé généralement qu’en fin de cours de yoga, au moment où le cœur de l’élève est le plus libéré et pur, et donc plus à même d’établir une connexion avec son prochain. La forme de méditation qu’est le yoga nécessite un esprit enclin à donner et recevoir de l’amour, amour qu’il est difficile de partager avec un esprit torturé. 

Au sein des cours de yoga, ce mudra est donc bien plus qu’une forme de salutation, mais un moyen de fusionner son chakra avec celui d’une personne au cœur libéré afin de saluer la lumière du divin qui est en lui. On retrouve, au sein de séance de yoga, une transmission de valeurs humaines primordiales au cours d’une vie (respect, amour…) du professeur à ses élèves.

 

Pour résumer

La signification de Namasté est donc multiple, pouvant être perçue à première vue comme une simple salutation, ce mot issu du Sanskrit a plusieurs niveaux d’utilisation (relations sociales, religion, pratique du yoga…), en fonction desquelles la position des mains par rapport au corps varie. L’idée derrière ce mudra est d’établir une connexion entre deux individus à l’esprit libéré, afin qu’ils puissent fusionner leurs chakras. La traduction la plus correcte que l’on pourrait attribuer au terme « Namasté » serait la suivante : « Je m’incline devant la lumière du divin qui est en toi ». 

Cette explication de la signification de namaste vous a intéressé ? Découvrez de nombreux articles sur la philosophie du yoga sur le blog de Yogom notamment dans ce dossier spécial philosophie.